5 questions à poser avant de souscrire une assurance habitation

Votre maison est probablement votre bien le plus précieux, il est donc logique de la protéger. En tant que tel, vous pouvez considérer votre assurance habitation comme un investissement visant à protéger votre avenir financier. Avant de souscrire une police basée uniquement sur les primes, posez ces cinq questions à votre assureur pour vous assurer d’obtenir la couverture dont vous avez besoin.

# 1 – Que couvre (et ne couvre pas) la police?

La partie la plus importante de votre assurance habitation est la police elle-même. Que couvrira-t-il exactement? Que se passe-t-il si votre tondeuse à gazon est volée dans votre garage? Obtiendrez-vous la valeur d’achat totale ou obtiendrez-vous la valeur dépréciée? Si vous blessez accidentellement quelqu’un loin de chez vous, votre police couvrira-t-elle cela? Découvrir exactement ce que couvre votre police vous aidera à décider du montant et du type d’assurance à souscrire.

# 2 – De quelle couverture ai-je besoin?

Un agent d’assurance vous demandera souvent de fournir une liste de tous vos biens. C’est ce qu’on appelle un inventaire de la maison et cela peut vous aider considérablement en cas de catastrophe, d’incendie ou même de vol. La meilleure règle de base est de faire évaluer tous vos biens, puis de souscrire une police d’assurance dont la couverture dépasse ce montant. Cela vous aidera également à décider si vous devez acheter des cavaliers, qui sont des ajouts à votre politique qui protègent des articles hors du commun comme des bijoux très chers ou des peintures coûteuses.

# 3 – Combien coûtera la reconstruction de ma maison?

Une partie de votre police d’assurance se concentrera sur votre logement réel ou sur tout dommage qui pourrait survenir à la structure de votre maison. Gardez à l’esprit que, comme l’immobilier prend très souvent de la valeur – et souvent de manière significative – vous voudrez vous assurer que vous achetez une police qui couvre le coût de la reconstruction de votre maison, et non celle qui ne couvre que votre prix d’achat.

# 4 – Quels types de réclamations ont été faites sur ma maison dans le passé?

Connaître et comprendre quels types de réclamations ont été faites sur votre maison dans le passé peut vous aider à décider du type de couverture dont vous avez besoin maintenant. Par exemple, si votre maison se trouve dans une plaine inondable et qu’elle a été inondée une ou deux fois par le passé, vous voudrez souscrire une assurance contre les inondations distincte. Dans le même ordre d’idées, si de violentes tempêtes ont été problématiques dans le passé, elles le seront probablement à l’avenir également.

# 5 – Que se passe-t-il quand quelque chose se passe?

Enfin, il est important de savoir à quoi s’attendre lorsque vient le temps de déposer une réclamation. Serez-vous capable de parler directement à votre agent local? Vont-ils venir évaluer les dégâts immédiatement ou devrez-vous attendre quelques jours? L’entreprise hébergera-t-elle votre famille dans un hôtel jusqu’à ce que les réparations puissent être effectuées? Comprendre des choses comme celles-ci vous aidera non seulement à faire un meilleur choix concernant votre politique, mais cela vous donnera également une certaine tranquillité d’esprit.

Lorsque vous avez les réponses à toutes ces questions, vous disposez des informations dont vous avez besoin pour prendre une décision judicieuse. Assurez-vous de bien comprendre ce qui est couvert et ce qui ne l’est pas, comment la compagnie d’assurance évalue votre maison et comment votre compagnie d’assurance vous traitera lorsque vous devrez déposer une réclamation.

Vous aimerez aussi...