Concours, jeux et concours en ligne: naviguer dans les problèmes juridiques et les pièges

Les tirages au sort, les jeux et les concours en ligne sont devenus de plus en plus populaires grâce à l’utilisation généralisée des médias sociaux et des applications iOS. Les entreprises, cependant, oublient souvent la nécessité d’inclure la documentation appropriée et les directives requises par les lois et réglementations nationales ou fédérales. De plus, la nouvelle technologie d’aujourd’hui permet souvent aux utilisateurs du Web / d’applications de soumettre des entrées clonées ou de contourner les règles en ligne. De même, la collecte d’informations personnelles pour des tirages au sort, des jeux en ligne et des concours peut déclencher une variété de problèmes juridiques entièrement différents, souvent à l’insu de la société hôte. Des précautions doivent être prises avant de lancer de nouveaux tirages au sort, jeux ou concours en ligne.

L’un des plus grands défis des tirages au sort et des jeux en ligne est les différences d’état par état dans les règles et réglementations. Avant de lancer un nouveau tirage au sort, un concours en ligne ou un jeu, l’hôte doit vérifier qu’il respecte les lois de chaque État où il est mis à disposition. Cela nécessite souvent une analyse des lois de chaque État puisque de nombreux tirages au sort, jeux et concours sont mis à la disposition des résidents des 50 États étant donné la nature de l’Internet et des applications iOS / Android. Certains États exigent une inscription pour certains types de concours.

En plus des lois des États, les hébergeurs de jeux en ligne doivent vérifier la conformité aux réglementations et lois fédérales telles que la loi sur la protection de la vie privée en ligne des enfants («COPPA») et les lois similaires sur la confidentialité. Compte tenu de la nature mondiale d’Internet, il convient de se demander si le respect des lois étrangères est nécessaire ou si l’accès au tirage au sort, au jeu ou au concours Internet est limité aux participants américains. Les lois des pays européens, par exemple, prévoient des restrictions de confidentialité plus strictes que la loi américaine sur le commerce électronique.

Alors que les entreprises peuvent être en mesure de se conformer seules aux réglementations nationales et fédérales, il est conseillé de retenir les services d’un avocat en commerce électronique en raison de la complexité du paysage juridique. La première étape consiste à évaluer le matériel promotionnel associé et les règles en ligne pour garantir qu’aucune violation des lois fédérales et étatiques, y compris les lois sur la confidentialité en ligne. Ensuite, l’avocat du commerce électronique analysera probablement l’ensemble du cadre du concours, du jeu ou du tirage au sort afin de garantir la conformité globale avec la loi étatique et fédérale telle qu’elle s’applique au client. Comme mentionné, cela peut nécessiter une inscription dans certains États et des obligations de dépôt. Enfin, l’avocat rédigera des lignes directrices générales à titre de référence pour toute promotion future. Ces directives peuvent être utilisées pour réduire les coûts des futurs tirages au sort, concours et jeux en ligne.

Clause de non-responsabilité – Comme pour toute discussion sur des sujets juridiques, cet article se veut uniquement éducatif et ne se substitue pas à des conseils juridiques, ni ne fournit de conseils juridiques ni ne forme une relation avocat-client avec le lecteur. Veuillez consulter un avocat avant de prendre une décision. Veuillez également noter que cet article ne sera probablement pas mis à jour, de sorte que la loi et les circonstances peuvent avoir changé au moment où vous aurez lu cet article.

Vous aimerez aussi...