Pourquoi les agents immobiliers ont besoin d’une assurance erreurs et omissions

En fait, peu importe si vous êtes en affaires depuis un certain temps ou si vous êtes nouveau dans le secteur de l’immobilier, les risques auxquels vous êtes confronté quotidiennement, des erreurs dans les frais de clôture et les gains, au non-respect des attentes des clients, font de vous un cible majeure des poursuites. Même si vous êtes dégagé de toutes les réclamations, les frais de défense, le temps passé loin de votre entreprise et le stress supplémentaire lié à la gestion de la situation peuvent s’avérer coûteux. Sans les bonnes couvertures, les agents immobiliers peuvent mettre leur avenir professionnel et financier en jeu.

En outre, c’est le rôle de l’industrie du titre de protéger le séquestre du client et d’autres fonds en fournissant un moyen pour le transfert sécurisé de leurs biens immobiliers dans l’industrie. Si une erreur ou une violation survient au cours de cette transaction, l’agent est tenu responsable des dommages subis résultant de l’erreur ou de la violation.

L’assurance contre les erreurs et les omissions des agents de titres protège les agences de titres, y compris l’agent d’entiercement, l’agent des coûts de clôture, le chercheur de titres, etc., contre l’impact d’une poursuite engagée à la suite d’omissions et d’erreurs d’agents de titres et d’activités frauduleuses.

Cette assurance couvre tous les coûts subis à la suite d’un nouveau procès alléguant des erreurs présumées dans le processus de documentation des titres, y compris les recherches de titres et l’entiercement. Dans le cadre de cette couverture, l’assuré est indemnisé en cas de règlement définitif jusqu’à concurrence du plafond de la police, ainsi que des frais de défense.

Assurance erreurs et omissions des agents titres dans le cadre du programme Fidelity-Pak

La couverture d’assurance contre les erreurs et les omissions des agents de titres dans le cadre du programme Fidelity-Pak offre un large éventail de garanties complètes contre les erreurs et les omissions pour les agents de titres immobiliers, notamment:

Réclamations liées à la couverture des défauts ou des déficiences

Parfois, le processus immobilier peut être endommagé en raison d’un titre défectueux ou non commercialisable, également connu sous le nom de vice de titre, ce qui signifie qu’il y a une omission, une erreur ou une autre complication liée à la propriété du bien qui le rend impropre à la vente à un acheteur valide.

En règle générale, dans le cadre du processus de règlement en vertu d’un contrat de titre, l’acheteur paiera la société de titre ou l’avocat pour rechercher le titre de la propriété pour s’assurer que le vendeur a un titre valide et commercialisable à transférer sans défaut de titre pour protéger le droit de l’acheteur. à la propriété. Cependant, parfois, des détails importants liés à la propriété ne sont pas enregistrés dans les registres de l’État et du comté, ce qui empêche certaines informations d’être connues, ce qui met l’agent en danger.

Les réclamations liées à une assurance défaut ou insuffisance couvrent les réclamations liées à des réclamations pour défaut ou insuffisance résultant d’un défaut ou d’un défaut non enregistré en public.

Couverture des questions du Bureau de la protection financière des consommateurs (BFC)

Le Bureau de la protection financière des consommateurs protège les consommateurs contre les pratiques abrasives, déloyales ou trompeuses et prend des mesures contre les entreprises qui enfreignent la loi, comme les prêts abusifs.

Si un consommateur dépose une plainte contre votre entreprise auprès du CFPB, et après enquête, le CFPB décide que votre entreprise a effectivement violé les lois fédérales sur les finances de la consommation, cela pourrait entraîner une procédure judiciaire.

La couverture des affaires du Bureau de la protection financière des consommateurs prend en charge les coûts encourus en raison des affaires du Bureau de la protection financière des consommateurs. Dans le cadre de cette couverture, les assurés reçoivent jusqu’à 150000 $ de couverture sous-limite pour les honoraires, frais et dépenses des avocats concernés, y compris les enquêtes civiles, les auditions, les assignations à comparaître ou les actions civiles menées ou reçues par le CFPB.

Réclamations causées par des entrepreneurs indépendants

Les sinistres causés par l’assurance des entrepreneurs indépendants couvrent les assurés contre un sinistre causé par des entrepreneurs indépendants.

À l’occasion, vous devrez peut-être engager un entrepreneur indépendant pour vous aider dans votre entreprise immobilière. Pendant ces périodes, il est important de vérifier que l’entrepreneur est couvert par une assurance, qui couvrira les dommages si les erreurs ou l’accident de l’entrepreneur causent des dommages.

Couverture des actes antérieurs

L’assurance contre les erreurs et les omissions des agents de titre couvre les actes antérieurs. La couverture est une caractéristique des polices de responsabilité qui étend la couverture des événements assurables aux dates précédant l’achat de la police. En d’autres termes, il couvre la période entre le moment où les services sont fournis et le moment où les réclamations sont déposées à la suite de ces services. En vertu de cette couverture, toutes les réclamations causées par des actes fautifs après la date de rétroactivité et avant la fin de la période d’assurance sont couvertes.

Couverture de virement électronique frauduleux (tiers)

Dans le cadre de la couverture par virement électronique frauduleux, une indemnité est versée au nom de l’assuré, ces sommes assurées sont légalement tenues de payer jusqu’à 1 million de dollars pour un sinistre couvert à la suite d’un transfert de fonds séquestre à partir d’un compte de l’assuré à charge. sur des instructions par e-mail frauduleuses déchargées d’un criminel prétendant être une partie légitime à la transaction.

Vous aimerez aussi...