Psychologie du sport: pour que les athlètes fassent face au stress le jour de la compétition – Préparation

Nous sommes souvent motivés par les performances de pointe d’un athlète, admirons la façon dont il parvient parfois à réussir et nous rendent fiers. Le plus souvent, ces athlètes sont même qualifiés de «modèles», de «héros» et même de «dieux», mais nous avons tendance à oublier qu’ils sont des êtres humains comme nous. Ils ont leurs hauts et leurs bas; ils peuvent s’énerver et faire sauter un jeu et ne pas nous impressionner.

La différence entre un athlète de haut niveau et un «simple» athlète réside dans la détermination, l’ambition et l’esprit qu’ils mettent dans le jeu lors de la préparation du jour de compétition. Un bon athlète peut facilement échouer et faire sauter le jeu s’il ne tient pas compte de l’un des mécanismes qui le maintient dans la «zone» et joue dans la zone.

Selon une étude citée par Sports Injury Bulletin, les entraîneurs tentent souvent d’inspirer la peur à leurs athlètes lors de la préparation d’une journée de compétition. De telles attitudes ont tendance à compromettre les performances de l’athlète et à produire du stress. La recherche psychologique révèle que 90% des blessures sportives dans les jeux sont liées au stress.

La frustration, l’anxiété et la distraction sont les principaux facteurs clés qui empêchent un athlète de produire les meilleures performances.

Ces dernières années, les athlètes qui réussissent ont prouvé que pour des performances de pointe, l’athlète doit faire évoluer les techniques d’opérations psychologiques tactiques. Ces tactiques psychologiques comprennent la relaxation, la maîtrise de soi, la concentration et une image de soi positive. Mais, il n’est pas toujours aussi facile pour les athlètes de développer ces techniques comme on le dit facilement.

Ils ont besoin du soutien d’un psychologue diététique mental et doivent constamment intégrer et appliquer les règles de la psychologie du sport s’ils souhaitent maintenir des performances de pointe tout en se débarrassant du stress psychologique.

La psychologie du sport s’est en effet avérée être un outil essentiel pour développer la force mentale nécessaire aux athlètes pour bien performer et être à leur meilleur.

La psychologie du sport aide à:

1. aider les athlètes à gérer le stress et l’anxiété avant le jour de la compétition

2. améliorer leur méthode d’apprentissage et leurs capacités majeures

3. développer une image de soi positive et une confiance en soi

4. rester concentré

5. créer la prise de conscience nécessaire pour des performances optimales

6. gérer les angoisses de la concurrence

Il est donc recommandé qu’un athlète travaille avec un psychologue du sport qui vous aidera à gérer le stress et vous inculquera des pensées positives qui vous aideront à améliorer vos performances.

Vous aimerez aussi...